Age légal pour une fécondation

Les réalités des statistiques sont très claires : dès l'âge de 40 ans la fécondité baisse énormément, les pourcentages approchent de zéro. Mais il faut de nouveau tenir compte de l'âge biologique de la patiente, à 35 ans ont peut très bien avoir un âge biologique très mauvais alors qu'à 42 ans vous avez des succès rapides en FIVETE.

Comment appréhender cet âge biologique ?

Par la réserve ovarienne. Avec un dosage hormonal, on peut savoir si un ovaire est capable de répondre à la stimulation avant même de commencer la stimulation.
On peut donc savoir si une femme de 37 ans ou une femme de 43 ans est capable de répondre à la stimulation. Mais le couple sait aussi que lorsqu'on atteint la quarantaine, on peut obtenir un superbe embryon, qui ne s'implantera pas. L'ovule que la femme a dans son corps est plus âgé qu'elle. Les ovules sont déjà là avant que la petite fille naisse et prennent fonction dès la puberté. Soumis à tout cet environnement, l'on peut comprendre qu'avec le temps, les ovules ont vieilli ; ce qui explique pourquoi le taux de succès diminue avec l'âge.


Document sans titre