LE DON DE SPERME

 

Cette pratique existe depuis plusieurs décennies.
le don est gratuit, anonyme et basé sur le volontariat.
la conservation du sperme se fait sous forme de paillettes congelées et conservées dans l'azote liquide à - 196°c.
la gestion de ce type de don est régi par la confédération des CECOS. Cette confédération regroupe tous les centres publics autorisés à recueillir et à distribuer les paillettes de sperme

Quelques centres privés ont aussi acquis l'autorisation de gérer le don du sperme. Il s'agit alors d'organismes à but non lucratif.

Les limites du don du sperme ont été récemment repoussées grâce à l'ICSI, technique qui permet l'injection d'un seul spermatozoïde par ovocyte pour tenter d'obtenir une grossesse.
Le don du sperme peut être proposé en cas d'azoospermie complète et irréversible.
Dans ce cas, l'alternative de l'adoption est toujours à considérer
le don du sperme peut se décliner de quatre manières différentes
L'IADqui correspond à un "dépôt" de sperme décongelé au niveau de la glaire cervicale. Cette technique est pratiquée directement au cabinet du gynécologue.

L'IIU-D qui associe l' insémination intra utérine avec le don de sperme.
La procédure est la même que pour l'IAC classique , avec intervention du biologiste (voir IAC)

LA FIV-D qui associe la technique de fécondation in vitro classique et le don du sperme.
la procédure est la même que pour la FIV classique, avec intervention du biologiste (voir FIV)

L'ICSI-Dqui associe la technique de la microinjection et le don du sperme.
La procédure est la même que pour l'ICSI classique, avec intervention du biologiste (voir ICSI).
Cette technique n'a que de très rares indications.

 


Document sans titre