Rôle et responsabilité du biologiste


AVANT LA FIV

Le biologiste participe avec l'équipe clinique à l'étude du dossier du couple demandeur et à la prise de décision de traitement par la FIV.

PENDANT LA FIV

La phase in vitro est délicate et son bon fonctionnement conditionne en grande partie le succès ultérieur. Le biologiste FIV assume la responsabilité des gamètes qui lui sont confiés par le couple et des embryons qui peuvent en résulter.
Il assume la responsabilité de toutes les étapes biologiques de la FIV. En fonction des observations effectuées, il prend les décisions nécessaires (par ex: choix du traitement le plus approprié pour le sperme du conjoint, choix des embryons à transférer et des embryons à congeler...). Il décide avec l'équipe clinique et le couple du nombre d'embryons à transférer.
A l'issue de la FIV, il informe le couple sur le déroulement de cette période (ovocytes recueillis et fécondables: embryons obtenus, transférés, congelés, qualité du sperme lors de la FIV.

APRES LA FIV

En cas d'échec de fécondation, il envisage avec l'équipe clinique la décision à prendre quant à une tentative ultérieure.
Le biologiste est responsable des actes de congélation des embryons surnuméraires et de leur conservation dans l'azote liquide à -196 °C et de leur devenir.
Cette conservation par le froid permet d'offrir au couple la possibilité d'une chance ultérieure de grossesse par le transfert des embryons décongelés.


role-et-responsabilite-du-biologiste